Cessons d’être fort, soyons courageux

« Confronté à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force, mais par la persévérance » Confucius.

Urgence et changement

▶ La période liée à la COVID19 nous a tous obligé à revoir nos habitudes, nos certitudes, et à sortir de notre zone de confort. S’adapter est une condition de survie, quelle que soit l’époque et la cause du changement. Pour autant, cette injonction à faire (à être) autrement peut aussi être source de résistance, d’angoisse et de découragement.

▶ Parce que changer soi-même ne se fait pas dans l’urgence🚒. Parce que l’impériosité de l’adaptabilité du quotidien, n’entraine pas de manière conjointe le changement de notre façon d’être et de penser. Parce que les grands drames comme les grandes victoires ont maintes fois montrer à posteriori que lorsque vous chassez le naturel, il revient au galop🏇, faute d’un contexte différent et de continuité de l’événement.

Les clés de l’évolution 🗝

▶ Alors peut-on vraiment changer ? Je pense que oui, mais ni sous la contrainte des événements ou des hommes, ni seul, ni en un éclair.

Nous connaissons bien les phases inhérentes au changement, qu’il nous faut passer quel que soit le temps qui nous est imposé pour le vivre : le choc, le déni, la colère, la négociation, la dépression, l’acceptation, l’expérimentation, la décision et l’intégration. Plus le changement est grand et/ou soudain, plus le processus est long.

Photo de Alexas Fotos sur Pexels.com

▶ Cela nécessite également d’avoir confiance en soi et ses capacités pour passer ces étapes, et donc d’être écouté (et entendu), accompagné, encouragé sur ce chemin. Ce n’est donc pas par la force que nous pourrons évoluer (ou faire évoluer). On ne fait pas pousser une fleur en tirant dessus. C’est en faisant preuve de courage ✊que cela est possible.

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ». Jean de La Fontaine

Le courage pour accepter ce qu’on ne peut pas changer, mais comprendre qu’on peut porter un autre regard dessus 👓. Le courage de faire l’indispensable et de se défaire du superflu, pour concentrer son énergie là où elle sera utile👌 . Le courage de faire ce qui résonne en nous, en se demandant si cela est bon pour les autres. Le courage de se dire que le chaos passera😌, pour laisser place à une autre zone de confort, dans laquelle on aura trouvé ses marques et du sens 🔄. Du courage pour demander de l’aide, et du courage pour en donner, inconditionnellement.

▶ Les grands bouleversements 😰 sont des moments particulièrement propices pour changer et se demander comment on peut être utile à l’autre tout en prenant soin de soi et en se réalisant. Alors quelle que soit votre situation aujourd’hui, où que vous soyez, quel que soit votre métier, votre statut, vos convictions et votre influence, accordez-vous, si nécessaire, de l’indulgence et de la patience ⏳ pour vous adapter, à la situation d’aujourd’hui et de demain.

Je vous souhaite à tous du courage, pour continuer à être ce qu’il y a de meilleur en vous ✨ et oser le mettre au service des autres chaque jour, quelle qu’en soit la manière (professionnelle ou personnelle), la fréquence (quotidiennement ou ponctuellement), et qu’elle soit visible ou invisible (envers vos proches ou la société). Peu importe le temps ⏲ que vous y consacrerez, persévérez, une fois le chaos passé, vous vous y retrouverez.🎯

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s